Le Château de Beaufresne

Le chateau vu de l'etang

La construction du château de Beaufresne date de la fin du 18ème siècle. Remanié à de nombreuses reprises sans pour autant être dénaturé, il est édifié en briques rouges et appareillage de pierres, composé de deux étages, plus les combles et présente un fronton d’inspiration antique entouré de deux tourelles coiffées d’ardoises.
Son parc d’une dizaine d’hectares est traversé par le ru du Mesnil. Celui-ci alimente l’étang du parc qui donne tout son charme au lieu.

Le château de Beaufresne sur la commune du Mesnil-Théribus, canton de Chaumont-en-Vexin (Oise) avec ses circonstances et dépendances (“parc, prairie avec source, abreuvoir, étang, taillis, haute futaie de hêtre, moulin, chute d’eau, jardin potager entouré de murs, pompe”, selon la description de l’acte notarié d’achat) a été acheté par Mary Cassatt en mars 1894. L’artiste-peintre louait auparavant le château de Bachivillers durant l’été. Lorsque les propriétaires souhaitèrent y vivre à demeure, celle-ci dut partir à la recherche d’un autre lieu de villégiature. C’est à quelques kilomètres de là qu’elle trouva le château de Beaufresne dans lequel elle séjourna jusqu’à sa mort en 1926. Le choix de Beaufresne est tout à fait réfléchi : proximité de Paris par le train, et surtout voisinage avec ses amis Camille Pissarro à Eragny-sur-Epte et Claude Monet à Giverny.

Chateau de Beaufresne

Elle y apporta tout le confort moderne qui manquait à cette Américaine issue de la haute société. Chauffage central, eau courante et salles de bains firent leurs entrées au Mesnil-Théribus. Elle fit installer l’électricité et proposa de la partager, en vain, avec le village pour l’éclairage public.
À sa demande, le parc devint un écrin de verdure grâce à la plantation de nombreux arbres et de rosiers. Elle fit restaurer le moulin, encore visible aujourd’hui, dans lequel elle installa son atelier de gravures. C’est dans ce bâtiment qu’elle réalisa les estampes qui la rendirent célèbre.

Chateau de Beaufresne

Mary Cassatt fut une habitante engagée du Mesnil-Théribus puisqu’elle se chargea, pendant plusieurs années, de rémunérer, sur ses propres deniers, l’institutrice du village et qu’elle finançait chaque Noël un goûter auquel étaient conviés les enfants de la commune.
 
Le lien entre les États-Unis et le château de Beaufresne au Mesnil-Théribus ne se limite pas à la présence durant trente-deux ans de Mary Cassatt. Il a appartenu à la famille de l’Amiral François Joseph Paul de Grasse, vainqueur de la bataille de la baie de Chesapeake en 1781 lors de la Guerre d’Indépendance américaine. C’est sa famille qui vendit le château à Mary Cassatt.

Chateau de BeaufresneMary Cassatt sur le seuil de son château entourée par Mme Joseph Durand-Ruel, une inconnue et Marie-Louise Durand-Ruel. Paris, Archives Durand-Ruel.

 

Ce n’est qu’en 1961 que le château a été légué à l’association du Moulin Vert par la nièce de Mary Cassatt, héritière du domaine. Ce legs met en avant l’engagement fort de Mary Cassatt en faveur de la protection de l’enfance. Les représentations de femme avec enfant furent, d’ailleurs, l’un de ses sujets de prédilection.

Chateau de Beaufresne